Témoignage de Cédric BAUCHET

Cédric BAUCHET

  • Quel est ton parcours professionnel ?

Je me suis toujours laissé un peu porté par le vent. J'aime faire les choses au feeling.

J'ai démarré ma carrière dans l'armée en tant que Commando parachutiste pendant 4 ans de 2009 à 2012.

Je voulais changer d'air et j'ai postulé comme agent de manœuvre à la SNCF qui m'a orienté par la suite chez VFLI.

J'ai démarré ma formation pour devenir conducteur de train au centre de formation d'Autun en 2014.

J'ai par la suite été affecté sur le site de Compiègne. Or, je vivais à Nancy et j'étais sur le point de devenir papa pour la première fois. La situation n'était pas simple et dès la naissance de ma fille, j'ai donné ma démission car je ne pouvais pas adopter ce rythme de vie à ce moment-là.

Par la suite, j'ai continué d'exercer le métier de conducteur de train dans d'autres EF, j'ai effectué des trajets sur différentes lignes, j'ai appris à manipuler d'autres EM et j'ai même effectué le rôle d'adjoint RC ce qui m'a permis d'habiliter des jeunes conducteurs.

Après avoir réalisé ces différents postes, j'ai repris contact avec Captrain fin 2021 pour effectuer de nouveau le métier de conducteur de trains à Varangéville. J'ai repassé un test écrit avec un oral au côté du Responsable conduite National. Une reprise de formation d'une semaine était également nécessaire pour vérifier mon aptitude à travailler.

Aujourd'hui, j'occupe un poste qui me permet d'avoir des horaires plus adaptés et j'ai trouvé mon équilibre vie professionnelle vie personnelle qui n'est pas toujours simple de trouver lorsqu'on est conducteur de trains.

 

  • Quelles sont tes missions aujourd'hui ?

J'effectue aujourd'hui des missions de chargement et de manœuvres sur le site de Varangéville.

Nous transportons des pierres calcaires avec un total de 9 rotations par semaine entre Varangéville et Pagny-Sur-Meuse.

Contrairement à 2014 ou même dans les autres EF dans lesquelles j'ai pu travailler, je trouve que l'organisation s'est vraiment modernisée. Je trouve que nous avons évolué et nos méthodes de communications au sein de l'équipe sont bien rodées.

Nous faisons désormais partie d'une entreprise qui a pris de l'ampleur et que nous sentons que nous appartenons à un grand groupe.

Cédric Bauchet

 

  • Quelle a été la raison de ton départ et qu'est-ce que cela t'a apporté ?

La localisation de mon poste ! Je ne pouvais pas concilier mon métier de conducteur et la route tout en ayant une vie personnelle aussi compliquée. Je ne pouvais pas laisser ma compagne gérer seule et je n'en avais pas envie. A l'époque, je n'avais pas la possibilité de rester à Nancy ou à proximité donc je n'avais pas d'autre choix.

Aujourd'hui, je suis très heureux d'être de retour chez Captrain, j'ai un rythme de vie qui me correspond, j'ai surtout gagné en expérience et je ressors grandi de ce parcours.

Cédric BAUCHET